Monthly Archives: January 2014

Lesbos

ile-de-LesbosConnaissez-vous l’origine du mot lesbienne?

Lesbos est une île grecque de la mer Egée. Elle abrite de nombreux sites culturels comme des vestiges antiques mais a d’autres atouts comme sa géologie, sa gastronomie ou son caractère religieux.

Elle était autrefois très appréciée pour ses vins, ses bois servant à la construction des navires ou son marbre à la teinte bleue claire.

C’est la troisième plus grande île de la Grèce et abrite de nombreuses montagnes dont le mont Olympe. Elle est parfois surnommée “l’île d’émeraude” car elle est particulièrement verdoyante. Couverte d’oliviers mais aussi de pins, de châtaigniers ou de chênes, elle abrite aussi une flore très variée.

L’île de Lesbos bénéficie d’un climat méditerranéen particulièrement doux et agréable tout au long de l’année et l’ensoleillement y est exceptionnel. La capitale de Lesbos est Mytilène ; c’est la production d’huile d’olive qui a permis à l’île de prospérer. L’île abrite également une forêt pétrifiée désormais protégée.

Sappho, originaire de Lesbos

C’est sur l’île de Lesbos qu’est née la poétesse Sappho. Elle était très connue et était surnommée La Lesbienne en référence à son île d’origine, c’était donc le personnage célèbre de Lesbos. Par la suite, ses poèmes et ses actions ont détourné la signification de ce mot. Ce n’est que beaucoup plus tard que le terme “lesbienne” prit une connotation homosexuelle.

Sappho a vécu entre 605 et 591 avant J.C. Son oeuvre fut très célèbre durant l’Antiquité même s’il ne reste que peu de fragments aujourd’hui. Elle supervisait le “groupe de Sappho” composée de jeunes filles de l’aristocratie de Lesbos qu’elle préparait au mariage mais d’une manière différente de ce qui se faisait alors.

Si l’homosexualité était courante dans la Grèce antique, ce qui change avec Sappho, c’est que soit une femme qui en parle dans ses écrits. Dans le peu de textes qui sont arrivés jusqu’à nous, Sappho affirme son amour des jeunes filles. On considère que Sappho était petite, laide et noire de peau. Elle ne semble pas se trouver belle.

Le lien entre Sappho et les jeunes filles de son cercle semblent évoquer un rituel d’initiation sexuelle ; les relations sont transitoires et Sappho les prépare au mariage. Elle leur apprend la danse, le théâtre, le chant ou la poésie et les amène à une forme de pensée qui n’est pas courante à l’époque. Elle les pousse à une indépendance par rapport aux lois et aux coutumes de la cité en rejetant la toute-puissance masculine.

Une poétesse homosexuelle

Jusqu’à la fin du XIXème siècle, le terme “Lesbien” ne renvoyait qu’à ce qui touchait à l’île de Lesbos. Sappho a écrit des poèmes qui sont une ode à l’amour mais qui sont essentiellement orientés vers l’amour des autres femmes. Le personnage et son nom ont traversé les siècles car elle est la seule et unique femme notoirement homosexuelle de toute l’histoire de la Grèce antique et classique.

On parle désormais de lesbianisme mais également de saphisme en référence à Sappho et à son île d’origine, Lesbos. Les premiers à réagir de façon négative furent les poètes comiques d’Athènes. D’autres, par la suite, montreront au contraire que les rapports de Sappho avec les jeunes filles n’étaient pas sexuels mais relevaient davantage de relations amoureuses.

Quoi qu’il en soit, le terme “lesbienne” tien bon son origine de la vie et des poèmes de Sappho, poétesse originaire de Lesbos.