la loi sur le mariage pour tous

mariageLa devise de la France “liberté égalité fraternité” a refait surface et a connu tout son sens lors de la promulgation de la loi sur le mariage pour tous en mai 2013. Depuis la mise en application de cette loi, plus de 600 mariages homosexuels ont été recensés en France.

Tous ces mariages ont fait l’objet de statistiques, de commentaires et d’évaluations allant jusqu’à comparer leur nombre en fonction de la taille des communes. La multitude de couples heureux de pouvoir se marier malgré leur appartenance au même sexe prouve indéniablement la sincérité de leurs sentiments. Toutefois, le nombre de mariages entre personnes du même sexe est-il le plus important en réalité? En effet, de nombreux couples hétérosexuels s’aiment, vivent ensemble, sans pour autant se marier.

– LA LIBERTE accordée par la loi consiste précisément à laisser le choix à tous, homosexuels ou hétérosexuels, de se marier ou non, selon ses propres aspirations.

– L’EGALITE déclarée par la loi reconnaît enfin à chaque être humain les mêmes valeurs et les mêmes droits, quelles que soient ses affinités amoureuses.

– LA FRATERNITE aurait pu être sublimée en l’absence de détracteurs et surtout dans une humanité plus respectueuse et chaleureuse pour ses semblables.

La perception du public n’a reflété qu’une seule chose dans sa globalité : la tolérance pour les uns, l’intolérance pour les autres. Qui est dans son bon droit et qui ne l’est pas? En quoi les préférences amoureuses de l’un peuvent-elles affecter ou blesser l’autre? En effet, depuis toujours les gens malheureux refusent que d’autres le soient, les gens qui ne règlent pas leur propre vie pensent avoir le droit de régler celle des autres.

Par ailleurs, le battage médiatique autour de cette loi a largement contribué à déchaîner des passions aussi éphémères que stupides. Le sectarisme et l’étroitesse d’esprit peuvent conduire à une méchanceté vaine et destructrice.

Certains maires ont même refusé d’appliquer la loi et de procéder à l’union de personnes du même sexe, arguant de leur bonne moralité. Il faut être bien sûr de détenir la Vérité, pour se permettre de juger ce que l’on ne comprend pas. Pour d’autres, la loi n’a déclenché aucun état d’âme particulier. Certains ont été fiers d’être parmi les premiers à procéder à ces mariages nouveaux dans l’histoire de la France.

D’autres ont eu la suprême intelligence du coeur en officiant les unions homosexuelles de façon humble et naturelle, exactement de la même façon que pour l’union d’un homme et d’une femme. Ces officiers de l’état civil ont certainement perçu la raison et l’essence de cette loi fondée sur la compréhension et l’acceptation des seules valeurs respectables, qui sont l’amour entre deux personnes, leur engagement et leur volonté de sceller officiellement leur union.

One thought on “la loi sur le mariage pour tous

Comments are closed.